Comment bien gérer son assurance vie en ligne ?

assurance vie

Publié le : 25 avril 20226 mins de lecture

Le passage à la digitalisation touche tous les secteurs, une migration qui a été surtout encouragée par la crise sanitaire requérant, la distanciation sociale et les périodes successives de confinement. Le monde de l’assurance n’y déroge pas puisque la souscription et la gestion des contrats peuvent être effectuées en ligne. Particulièrement pour les assurances vie, cette démarche est bénéfique pour les souscripteurs, dans la mesure où ils peuvent bénéficier de plusieurs avantages. En effet, la souscription est beaucoup plus facile, les divers frais sont intéressants et les offres personnalisées sont nombreuses et s’adaptent aux besoins de chaque personne. Ces points positifs motivent les usagers à opter pour ce genre de contrat. Les banques et les compagnies d’assurance qui ont pignon sur rue appliquent généralement des tarifs plus élevés par rapport aux frais facturés par les assureurs en ligne. Les charges de ces deux structures sont différentes puisque les compagnies traditionnelles s’acquittent d’une somme plus importante qui a certainement une répercussion sur l’ensemble des formules qu’elles proposent.

Gérer soi-même son assurance-vie

Les contrats d’assurance vie signés en ligne peuvent être gérés par les souscripteurs, ce mode de fonctionnement est appelé gestion libre. Normalement, les sites de ces assureurs possèdent des fonctionnalités qui sont disponibles sur l’espace client des adhérents. Cependant, compte tenu des spécificités de chaque support qui peut être les unités de compte ou le fonds en euros, la personne qui privilégie la gestion libre doit avoir les connaissances requises pour bien comprendre l’évolution du marché. Ce placement peut rapporter gros lorsque l’adhérent sait saisir les opportunités qui se présentent à lui, notamment dans le domaine d’unités de compte. Ce support à double tranchant présente sûrement des risques, étant donné qu’il dépend de la volatilité du marché. Mais il peut faire gagner des sommes importantes lorsque le détenteur du compte qui gère lui-même ses placements est un investisseur aguerri qui sait ce qu’il fait. Les personnes qui envisagent d’adopter la gestion libre doivent être en mesure :

  • d’interpréter l’évolution du marché et de réagir par rapport à ce résultat ;
  • d’identifier le moment idéal pour procéder aux arbitrages ;
  • de gérer les avoirs en fonction de la situation ;
  • de constituer le portefeuille ;
  • de choisir les supports d’investissement.

Opter pour la gestion pilotée

L’assurance vie en ligne peut faire l’objet d’une gestion pilotée qui est en réalité une autre facette de la gestion libre. La différence entre ces deux systèmes réside sur l’arbitrage qui est automatisé. Au début même du contrat, le souscripteur doit choisir les options d’arbitrage qui, au fil du contrat, s’activent automatiquement. En revanche, la répartition des actifs et le placement de ces derniers sur les supports relèvent uniquement de l’intéressé. Certaines options d’arbitrage sont privilégiées par les usagers grâce à leur côté pratique et bénéfique.

  • Le stop-loss ou la limitation des pertes est une option qui sert de sécurité puisqu’elle sert de balise. En cas de baisse confirmée des unités de compte, cette option permet de transférer automatiquement les sommes sur le fonds en euros.
  • La répartition égale et constante des actifs est aussi une option envisageable. Dans ce concept, la ventilation de 50 % en unités de compte et de 50 % en fonds en euros est gardée tout au long du contrat. Quand bien même l’un des supports est élevé par rapport à l’autre, le rééquilibrage s’effectue automatiquement.
  • La dynamisation des intérêts obtenus sur le capital investi en fonds en euros consiste à investir les plus-values sur le support en unités de compte. L’objectif est l’augmentation des gains susceptibles d’être obtenus sur ce type de contrat.
  • La sécurisation des gains est une action automatique enclenchée lorsque les contrats en unités de compte rapportent des plus-values, ces dernières sont investies sur le fonds en euros pour être sécurisées.

Confier la gestion de l’assurance vie à un professionnel

Les personnes qui n’y connaissent rien en matière d’assurances vie peuvent confier la gestion de ces placements aux professionnels avérés. Dans cette optique, l’assureur effectue l’arbitrage selon les objectifs et le profil de son client. Normalement, les conditions, essentiellement le niveau de risques, sont déterminées à l’avance. Les catégories de personnes qui préfèrent ce système ne veulent faire face à aucun souci. Pour elles, seules la sécurité de leur placement et les plus-values comptent.


Plan du site